Cent villes particulièrement défavorisées bénéficient de la DDU

DDU, Dotation de développement urbain : Créée par la loi de finances de 2009, la dotation de développement urbain qui bénéficie à cent villes particulièrement défavorisées vise à renforcer le soutien financier aux quartiers.

DGF, Dotation globale de fonctionnement : La dotation globale de fonctionnement (DGF), instituée par la loi du 3 janvier 1979, est un prélèvement opéré sur le budget de l’État et distribué aux collectivités locales et donc aux communes pour la première fois en 1979.
Son montant est établi selon un mode de prélèvement et de répartition fixé chaque année par la loi de finances. Elle est versée aux régions depuis 2004. Cette dotation est constituée d’une dotation forfaitaire et d’une dotation de péréquation.

La dotation politique de la ville (DPV) : cette dotation vise à inscrire l’utilisation des crédits dans la programmation des contrats de ville. Les actions financées devront à ce titre répondre aux enjeux prioritaires identifiés à l’issue du diagnostic réalisé dans le cadre de l’élaboration du contrat. Les critères d’éligibilité et de répartition de cette nouvelle dotation sont fixés chaque année par décret. Les crédits relatifs à la DPV font l’objet d’une contractualisation entre le représentant de l’Etat dans le département et les communes éligibles. Cette dotation vise à un soutien renforcé aux quartiers.